Livret A : bientôt la disparition ?

, par   , popularité : 18%

Livret A : une niche fiscale vouée à disparaître

Le Livret A, dont la naissance est lié à Napoléon, devrait disparaître, tôt ou tard. Ce livret épargne, première niche fiscale de France, n’a aucune légitimité aujourd’hui. L’argument de son maintient actuel est le financement des logements sociaux. C’est un argument totalement fallacieux, car le logement social ne souffre d’aucune difficulté de financement, mais d’un manque évident de possibilité de construction.

De plus, le livret A profite avant tout aux Français les plus aisés, ceux qui paient des impôts. Il n’a donc rien de social.

Son taux est au plus bas de son histoire et devrait le rester. Les livrets bancaires fiscalisés sont plus rémunérateurs pour les Français non imposables sur les revenus. Le Livret A n’a donc plus aucun intérêt socialement parlant.

Enfin, Bruxelles somme la France de cesser de financer cette épargne populaire, nuisant ainsi indirectement à la libre concurrence entre les produits d’épargne au sein de la zone euro.



Livret A au 17-11-2018
Taux net actuel : 0.75 %
Plafond des versements : 22 950 €
Frais de gestion : Aucuns frais
Calcul des intérêts : 1er et 15 du mois
Versement des intérêts : 1er janvier

Navigation