SG (ex Société Générale) : la banque sanctionnée par la DGGCRF pour des prélèvements de commissions non justifiées

SG (ex Société Générale) : la banque sanctionnée par la DGGCRF pour des prélèvements de commissions non justifiées
© stock.adobe.com
La Société Générale a accepté une amende transactionnelle de 4,5 millions d’euros, après une enquête de la DGCCRF concernant des prélèvements non justifiés. Plaintes émises par les clients de la banque.

Publié le

🎁 Offres de bienvenue des banques : 1.140€ cumulés au 22 juillet 2024 (8 offres)

Il ne s’agit évidemment pas de cumuler toutes ces offres pour empocher ces primes en euros. Ces offres de bienvenue sont toutes soumises à des conditions de souscription, parfois obligeant à faire du compte courant ouvert, son compte principal. Toutefois cela devrait permettre de choisir sa banque plus sereinement, en connaissance des offres de la concurrence.

Société Générale : 4,5 millions d’euros d’amende

Le service CCRF de la direction départementale de la protection des populations des Hauts-de-Seine (DDPP92) a réalisé une enquête entre avril 2019 et janvier 2021 portant sur des pratiques dont les consommateurs ont été victimes de la part de Société Générale. Les faits portent sur les prélèvements de commissions d’intervention non justifiées. Ils sont relatifs au délit de pratique commerciale trompeuse visé à l’article L. 121-2 du code de la consommation. Avec l’accord du Parquet de Nanterre, une amende transactionnelle d’un montant de 4,5 millions d’euros, proportionnée à la gravité des faits, a été proposée à Société Générale qui l’a acceptée.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article SG (ex Société Générale) (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

SG (ex Société Générale) : la banque sanctionnée : à lire également

SG (ex Société Générale) : la banque sanctionnée : Mots-clés relatifs à l'article