Société Générale : toujours dans le rouge, voit noir et doit supprimer 640 postes supplémentaires

La Société Générale confirme la suppression de 640 postes. Aucun licenciement sec a confirmé la banque, que des départs non contraints. Ces suppressions de postes font partie du plan d’économie de 450 millions d’euros annoncé récemment.

Publié le

🎁 Offres de bienvenue des banques : 480€ cumulés au 17 avril 2024 (4 offres)

Il ne s’agit évidemment pas de cumuler toutes ces offres pour empocher ces primes en euros. Ces offres de bienvenue sont toutes soumises à des conditions de souscription, parfois obligeant à faire du compte courant ouvert, son compte principal. Toutefois cela devrait permettre de choisir sa banque plus sereinement, en connaissance des offres de la concurrence.

Suppression de 640 postes

La Société Générale a annoncé ce lundi 9 novembre 2020 le lancement de plusieurs projets d’ajustements d’organisation qui contribueraient à l’amélioration de l’efficacité opérationnelle et de la rentabilité structurelle du Groupe, tout en renforçant l’expérience clients et la digitalisation et en respectant les plus hauts standards en matière de risques et de conformité.

Les dossiers déposés seront soumis à la consultation des partenaires sociaux en France. Les ajustements et optimisations envisagés devraient se traduire au total par la suppression nette d’environ 640 postes en France, sans départs contraints. Dans le cadre de l’accord sur l’emploi signé en 2019, Société Générale maintiendra l’ensemble de ses engagements d’employeur responsable pour accompagner chaque collaborateur en favorisant les mobilités ou en ayant recours quand nécessaire à des départs volontaires.

Réduction des coûts de 450 millions d’euros

Certains projets sont liés à la mise en œuvre des adaptations décidées et annoncées début août pour réduire le profil de risque des activités de produits structurés crédit et actions. Ces projets concernent ainsi les activités de marché et les fonctions associées et contribueraient à l’objectif de réduction de 450 millions d’euros des coûts d’ici 2022-2023 pour améliorer la rentabilité de ces activités, tout en maintenant une position de leader sur la franchise solutions d’investissement.

Société Générale, 724 millions de pertes en 9 mois

Lé générale est revenue dans le vert au troisième trimestre grâce au retour à meilleure fortune du trading actions et une nette baisse de ses charges, après deux trimestres consécutifs de pertes sur fond de crise sanitaire, économique et financière.

- Résultats T3 2020 avant impôt (en millions d’euros) Résultats T2 2020 avant impôt (en millions d’euros) Résultats T1 2020 avant impôt (en millions d’euros)
Société Générale
862
-1260
-326

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Société Générale : toujours Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Société Générale : toujours dans le rouge, voit... : à lire également

Société Générale : toujours dans le rouge, voit... : Mots-clés relatifs à l'article