Trade Republic est désormais une néobanque, de nouveaux produits d’épargne proposés dès janvier 2024

Trade Republic est désormais une néobanque, de nouveaux produits d'épargne proposés dès janvier 2024
© stock.adobe.com
Trade Republic a obtenu sa licence bancaire européenne, et est désormais une néobanque. L’ex néocourtier allemand Trade Republic se focalisera cependant avant tout sur les produits d’épargne, livrets épargne et comptes à terme attendus par les épargnants.

Publié le

🎁 Offres de bienvenue des banques : 1.140€ cumulés au 22 juillet 2024 (8 offres)

Il ne s’agit évidemment pas de cumuler toutes ces offres pour empocher ces primes en euros. Ces offres de bienvenue sont toutes soumises à des conditions de souscription, parfois obligeant à faire du compte courant ouvert, son compte principal. Toutefois cela devrait permettre de choisir sa banque plus sereinement, en connaissance des offres de la concurrence.

Trade Republic

Trade Republic a récemment obtenu sa licence bancaire européenne. Trade Republic est donc désormais une néobanque et peut être dépositaire des fonds de ses clients. Trade Republic va donc pouvoir désormais proposer des livrets épargne et comptes à terme tout en assurant les dépôts dans ses comptes. De nouvelles propositions de placements épargne Trade Republic devraient être révélées à compter de janvier 2024. Trade Republic ayant pris l’habitude de révéler ses nouveautés lors de son anniversaire.

Rémunération à hauteur de 4% brut

Si Trade Republic propose déjà un placement épargne, via la rémunération des liquidités déposées sur le compte-titres Trade Republic, de nouveaux placements épargne seront proposés. Actuellement, le taux de rémunération proposé par Trade Republic est de 4 % brut. La néobanque devrait proposer un livret épargne Trade Republic, ainsi que des comptes à terme Trade Republic. Dès lors qu’un compte courant sera proposé, Trade Republic pourra également prêter de l’argent et proposer des crédits. Toutefois, d’après Vincent Grard, directeur pour la France de Trade Republic, la néobanque n’a pas vocation à faire concurrence sur tous les services bancaires aux banques traditionnelles, le marché français étant déjà très concurrentiel. Par ailleurs, BoursoBank se démarquant fortement, Trade Republic devrait davantage axer sa différenciation en proposant des placements épargne plus rémunérateurs que la concurrence. Il existe une véritable marge sur ce point. La BCE rémunère le dépôt des banques à hauteur de 4 %, les banques les plus généreuses proposent des livrets épargne à 3 %. Trade Republic devrait être capable de faire mieux.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Trade Republic est désormais Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Trade Republic est désormais une néobanque, de... : à lire également

Trade Republic est désormais une néobanque, de... : Mots-clés relatifs à l'article