Bourse : le Act Big de Janet Yellen et les 1.900 milliards de Joe Biden poussent les indices à la hausse

L’inflation des actifs n’est pas encore finie. Janet Yellen et Joe Biden en remettent une large couche. Les indices grimpent sur fond de liquidités injectées à coup de centaines de milliards de dollars. Personne ne peut savoir comment tout cela va finir.

Publié le

🎁 Offres de bienvenue des banques : 740€ cumulés au 28 mai 2024 (5 offres)

Il ne s’agit évidemment pas de cumuler toutes ces offres pour empocher ces primes en euros. Ces offres de bienvenue sont toutes soumises à des conditions de souscription, parfois obligeant à faire du compte courant ouvert, son compte principal. Toutefois cela devrait permettre de choisir sa banque plus sereinement, en connaissance des offres de la concurrence.

Américains : toujours plus, plus grand, plus fort, plus de liquidités

Les investisseurs ne peuvent qu’apprécier. Quelque soient les nouvelles, le gouvernement US balancera des centaines de milliards pour soutenir les investisseurs. Il faudrait être fou pour jouer la baisse des marchés en ce moment. Mais il doit bien y avoir une limite à ces délires. Mais laquelle ?

M. Joe Biden Président

Paris a progressé de 0,53%, Francfort de 0,77%, Londres de 0,41%et Milan de 0,93%. A la mi-séance vers 18H20 à Wall Street, l’indice Dow Jones gagnait 0,67%, le NASDAQ 1,71% et le S&P 500 1,19%. Après quatre années sous la présidence de Donald Trump et en l’absence de ce dernier lors de la cérémonie au Congrès, Joe Biden a été investi 46e président des États-Unis. Économiquement, les investisseurs ont déjà obtenu plusieurs indications sur l’ambition de l’équipe qui semet en place.

1.900 milliards pour un début

Il s’agit uniquement d’un plan de soutien et non d’un plan de relance. Il devrait être encore plus conséquent. Le nouvel occupant de la Maison Blanche a présenté la semaine dernière un gigantesque plan d’aide d’urgence à l’économie de 1.900 milliards de dollars, qui comprend des aides pour les ménages, les entreprises et les collectivités locales.

Act Big

La prochaine secrétaire au Trésor Janet Yellen a appelé mardi à "voir grand" dans la réponse à la crise provoquée par la pandémie et à remettre donc à plus tard les préoccupations sur le déficit public. "La croissance des bénéfices des entreprises, qui contribue à la performance des actions, devrait être renforcée à court terme, si de nouvelles mesures de relance budgétaire sont approuvées", souligne Matthew Benkendorf, à la tête de l’investissement pour Vontobel Asset Management.

2021 : ça passe ou ça casse ?

2021 sur les marchés pourrait donc profiter de cet élan, surtout dans un contexte où lavaccination va devenir massive dans les prochains mois dans le monde et devrait permettre de rouvrir l’économie. Porté par l’optimisme ambiant, l’indice Nasdaq a brièvement dépassé son record historique en séance mercredi.
"Les marchés s’ajustent rapidement à une reprise post-Covid", observe David Older, gérant et responsable de l’équipe actions de Carmignac.

La Covid mène la danse

Mais tout est loin d’être rose aujourd’hui : le variant anglais du coronavirus continue d’essaimer dans le monde, atteignant au moins 60 pays et territoires, dont la Chine, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Il n’avait été repéré que dans 50 pays le 12 janvier.
Jeudi, les marchés surveilleront une réunion de la Banque centrale européenne qui ne devrait toutefois pas accoucher de nouvelles mesures de soutien monétaire. Sans nouvelle majeure mercredi, le marché obligataire souverain en zone euro est resté relativement plat.

Tour des valeurs

Burberry galvanisé par la reprise en Asie : Le groupe de luxe britannique (+3,86% à 1.805,00 pence) a souffert d’une baisse de ses ventes fin 2020 en raison de la fermeture de magasins, mais son activité connaît une forte reprise en Asie.
L’automobile bien orientée : A Francfort, Daimler (+4,15% à 57,91 euros) a présenté mercredi son modèle de SUV électrique Mercedes EQA. Dans son sillage, BMW a gagné 3,59% à 70,79 euros et Volkswagen (+3,15% à 157,62 euros). A Paris, Renault a pris 1,86% à 34,81 euros et Stellantis 0,32% à 13,90 euros.
Fnac-Darty efface ses gains : Le titre qui avait avancé de plus de 2% dans la matinée, a reculé de 4,64% à 48,92 euros, Bryan Garnier ayant indiqué, selon Bloomberg, que la prévision de bénéfice avant les charges et produits d’intérêts de 220 millions d’euros en 2021 était inférieure au consensus.
DBV Technologies immodéré : Le titre de la biotech française a poursuivi son ascension (+6,18% à 11,00 euros) depuis l’annonce d’avancées règlementaires sur son produit phare contre l’allergie à l’arachide Viaskin Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans. Sur la semaine, l’action a grimpé de 27,3% et de 153,7% sur un mois.

Les indices en bref

  • Paris - CAC 40 : +0,53%à 5.628,44 points
  • Londres - FTSE 100 : +0,41% à 6.740,39 points
  • Francfort - Dax : +0,77% à 13.921,37 points
  • Milan - FTSE MIB : +0,93% à 22.650,78 points
  • Madrid - IBEX 35 : +0,06% à 8.204,10 points
  • Zurich - SMI : +0,63% à 10.945,46 points
  • Amsterdam - AEX : +1,23% à 659,30 points
  • Bruxelles - BEL 20 : +0,91% à 3.746,97 points
  • Lisbonne - PSI 20 : -0,15% à 5.069,74 points

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Bourse : le Act Big de Janet Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Bourse : le Act Big de Janet Yellen et les... : à lire également

Bourse : le Act Big de Janet Yellen et les... : Mots-clés relatifs à l'article