Bourse : les chiffres de l’emploi US vont donner la tendance, au plus fort de la crise COVID Outre-Atlantique

La Bourse de Paris faisait une pause mercredi (-0,30%) en attendant des statistiques européenne et américaine très suivies sur l’emploi, dans la foulée d’un mois de novembre éclatant.

Publié le

🎁 Offres de bienvenue des banques : 820€ cumulés au 23 juin 2024 (5 offres)

Il ne s’agit évidemment pas de cumuler toutes ces offres pour empocher ces primes en euros. Ces offres de bienvenue sont toutes soumises à des conditions de souscription, parfois obligeant à faire du compte courant ouvert, son compte principal. Toutefois cela devrait permettre de choisir sa banque plus sereinement, en connaissance des offres de la concurrence.

La Bourse de Paris souffle (-0,30%), prudente avant des chiffres sur l’emploi

L’indice CAC 40 reculait de 16,82 points à 5.564,82 points à 09H16. La veille, il avait fini en hausse de 1,14%. Les marchés ont été galvanisés le mois dernier parles progrès réalisés dans le développement des vaccins anti-Covid.
Les investisseurs se montraient prudents avant la publication du rapport mensuel sur les créations d’emplois dans le secteur privé en novembre aux États-Unis et des chiffres du chômage dans la zone euro.
Ce mercredi, "l’actualité est dominée par l’espoir d’une reprise des négociations au Congrès américain", notent les experts d’Aurel BGC.

Alors que la reprise économique est freinée par une nouvelle vague d’infections, le président américain élu Joe Biden a exhorté mardi le Congrès à voter sans délai un plan d’aide "robuste" pour soutenir les ménages et les entreprises.
Un groupe de parlementaires républicains et démocrates des deux chambres du Congrès a présenté un plan de soutien de 908 milliards de dollars face à la crise du coronavirus.
Etla présidente démocrate de la Chambre des représentants Nancy Pelosi, qui s’est entretenue avec le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin, mardi pour la première fois depuis octobre, a indiqué qu’un nouveau plan de relance devait "être adopté" avant la rentrée du prochain Congrès, le 3 janvier.

Dans l’actualité sanitaire, le vaccin contre le Covid-19 de Pfizer/BioNTech, a été autorisé au Royaume-Uni, où il sera disponible dès "la semaine prochaine".
De l’autre côté de l’Atlantique, l’Agence américaine des médicaments (FDA) a aussi été sollicitée par Pfizer/BioNTech et, depuis lundi, par Moderna. En cas de feu vert, les deux vaccins pourraient être disponibles dès ce mois-ci aux Etats-Unis, le pays le plus endeuillé par la pandémie et très affecté par la crise économique qu’elle a provoquée.

  • Côté valeurs, Engie se plaçait en tête du CAC 40 (+1,40% à 12,69 euros). A contrario, Publicis fermait la marche (-2,11% à 38,53%).
  • Alstom cédait 0,17% à 45,80 euros en dépit d’avoir obtenu toutes les autorisations réglementaires nécessaires en vue du rachat du canadien Bombardier Transport, qu’il prévoit de réaliser le 29 janvier 2021.
  • Interparfums montait de 2,37% à 43,20 euros, tiré par la révision à la hausse de sa prévision de chiffre d’affaires pour l’exercice 2020.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Bourse : les chiffres de (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Bourse : les chiffres de l’emploi US vont... : à lire également

Bourse : les chiffres de l’emploi US vont... : Mots-clés relatifs à l'article