Emeis (ex Orpéa) : 1,35 milliard d’euros de résultat net en 2023, une décote boursière justifiée ?

Emeis (ex Orpéa) : 1,35 milliard d'euros de résultat net en 2023, une décote boursière justifiée ?
© stock.adobe.com
Emeis, spécialisée dans l’exploitation d’Ephad, a signé en 2023 un retour à meilleure fortune. Tout n’est pas réglé, mais les nuages se dissipent sur son avenir.

Publié le

🎁 Offres de bienvenue des banques : 820€ cumulés au 23 juin 2024 (5 offres)

Il ne s’agit évidemment pas de cumuler toutes ces offres pour empocher ces primes en euros. Ces offres de bienvenue sont toutes soumises à des conditions de souscription, parfois obligeant à faire du compte courant ouvert, son compte principal. Toutefois cela devrait permettre de choisir sa banque plus sereinement, en connaissance des offres de la concurrence.

Après le scandale, les rendements du secteur ne seront jamais aussi élevés que par le passé. Toutefois, ce n’est pas pour autant que ce secteur de la prise en charge encadrée des seniors ne sera plus jamais porteur. Il suffit de scruter la pyramide des âges pour s’en apercevoir.

Emeis, un retournement confirmé

Emeis (ex Orpéa) a publié récemment ses résultats 2023. En résumé, la situation ne pouvait être que meilleure que celle de 2022. Le chiffre d’affaires consolidé en 2023 d’Emeis s’élève à 5,19 milliards d’euros, soit une hausse de +11% par rapport à 2022. L’Ebitdar s’établit à 696 millions d’euros sur la période contre 780 millions d’euros en 2022. La marge d’EBITDAR ressort ainsi à 13,4% avec une marge du deuxième semestre qui progresse de +0.4 point rapport au premier semestre 2023.

Perte opérationnelle

Tous les nuages ne sont pas pour autant dissipés. Loin de là. En effet, le groupe affiche une perte opérationnelle courante à 16 millions d’euros en 2023 (contre une perte de 49 millions d’euros en 2022). Ainsi, la perte opérationnelle s’établit à 919 millions d’euros après prise en compte des éléments non-courants qui s’élèvent à 903 millions d’euros. C’est bien encore ce point qui limite fortement le cours de l’action Emeis à la hausse.

Résultat net

Le résultat net part du groupe s’est élevé à 1,35 milliard d’euros en 2023. En 2022, la société affichait une perte nette ressortant à 4,02 milliards d’euros.

Objectifs 2024, en hausse de +15% à +20%

Emeis a finalisé un exercice de re-prévision 2024 de sa performance financière qui conduit la société à anticiper un Ebitdar 2024 compris entre 800 et 835 millions d’euros, soit une progression comprise entre +15% et +20% comparée à la performance enregistrée en 2023.

Indicateurs extra financiers, en forte progression

Puisque la chute d’Orpéa est arrivée par les critères extra financiers, scruter ces derniers semble désormais pertinent.

  • Santé et sécurité : baisse du taux de fréquence des accidents du travail, passant à 24,8 en 2023 (-2 points vs. 2022 et -8 points vs. 2021)
  • Taux de satisfaction 2023 : 92,4% (90,1 % en 2022)
  • Ethiques médicale et du soin : 72% des établissements dotés d’un référent éthique et bientraitance (45% en 2022).

Et donc, en bourse ?

En toute logique, le cours de bourse du titre Emeis, devrait grimper de +15 à +20 % au cours de l’année 2024. Mais pour ce faire, il faudrait que la société confirme au fil des trimestres que ce un résultat opérationnel soit bien positif sur l’exercice 2024. Le cours de bourse pourrait alors grimper fortement. Ce qui conforte les investisseurs particuliers sur ce dossier est le positionnement des assureurs (MAIF, CNP Assurances, MACSF). Ces derniers n’investissent pas autant de capitaux sur des dossiers perdants à terme. Et il fera tout pour en sortir avec de juteuses plus-values. Il faut donc jouer la montre sur ce titre, l’espoir d’un fort rebond sur les prochaines années n’a jamais été aussi fort, maintenant que toutes ces purges de dilution appartiennent au passé. La société est en ordre de marche, contrairement à l’essentiel de sa concurrence. Cela pourrait constituer un facteur supplémentaire pour la préférence de ce titre.

Note : les avis donnés dans cet article sont ceux de l’auteur, purement personnels, et n’engagent en rien. Ils ne constituent ni un conseil d’achat du titre, ni un conseil de vente sur le titre.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Emeis (ex Orpéa) : 1,35 (...) Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Emeis (ex Orpéa) : 1,35 milliard d’euros de... : à lire également

Emeis (ex Orpéa) : 1,35 milliard d’euros de... : Mots-clés relatifs à l'article