Intelligence artificielle : déclenchement d’un marché actions durablement haussier ou nouveau feu de paille ?

Intelligence artificielle : déclenchement d'un marché actions durablement haussier ou nouveau feu de paille ?
© stock.adobe.com
L’intelligence artificielle s’affirme comme le thème d’investissement de 2023. Est-il trop tard pour en profiter ?

Publié le

🎁 Offres de bienvenue des banques : 820€ cumulés au 23 juin 2024 (5 offres)

Il ne s’agit évidemment pas de cumuler toutes ces offres pour empocher ces primes en euros. Ces offres de bienvenue sont toutes soumises à des conditions de souscription, parfois obligeant à faire du compte courant ouvert, son compte principal. Toutefois cela devrait permettre de choisir sa banque plus sereinement, en connaissance des offres de la concurrence.

Comment l’intelligence artificielle a déclenché un nouveau marché haussier ?

L’intelligence artificielle s’affirme comme le thème d’investissement de 2023. Est-il trop tard pour en profiter ? Une analyse de Antoine ANDREANI, Analyste Marchés Sénior chez XTB France.

Plus de 100 % de tous les gains de l’indice S&P 500 depuis le début de l’année ont été générés par sept actions seulement : Apple, Microsoft, Amazon, Nvidia, Tesla, Google et Meta depuis le début de l’année. L’IA est attendue comme la prochaine source majeure de croissance pour les entreprises. Elle est considérée comme une technologie à usage général qui engendrera la quatrième révolution industrielle.

Game changer

Tout comme internet dans les années 90, le cloud au milieu des années 2010, et la crypto ces cinq dernières années, l’IA est un « game changer » dont l’impact est difficile à quantifier. McKinsey prévoit qu’elle pourrait augmenter la production économique mondiale de 13 000 milliards de dollars d’ici 2030. Dans ses perspectives pour 2014, la CIA calcule que l’IA pourrait engendrer un gain de croissance mondiale de 1,2% par an si 70% des entreprises l’adoptaient (source : Le monde en 2040 vu par la CIA publié en 2021). La spéculation autour de l’IA est si forte que les dirigeants de sociétés cotées mentionnent l’IA aussi fréquemment que possible lors de leur publication de résultats trimestriels, même si leur entreprise a peu ou pas d’exposition à cette nouvelle technologie. Les investisseurs considèrent que le nouveau monde de l’IA offrira des possibilités infinies et des entreprises telles que Nvidia et Microsoft en seront les bénéficiaires. Les semi-conducteurs, quant à eux, sont devenus le pétrole du 21ème siècle.

Nvidia en moteur

En général, lorsque le marché termine une correction, un de ses composants se démarque en filant à la hausse bien avant les autres. En 2020, par exemple, l’action Amazon (AMZN) avait décollé avant les indices, inscrivant des plus hauts historiques en avril, déjà, alors que le reste du marché était encore englué. En 2023, c’est la valeur Nvidia (NVDA) qui a joué ce rôle, inscrivant des plus hauts historiques en mai tandis que le S&P 500 consolidait en dessous de ses résistances. Après avoir fait l’éloge de l’IA générative et mentionné l’IA 75 fois durant l’annonce de ses résultats en février, Nvidia s’est échappée. L’action a progressé de 198% en 2023. Elle est devenue la sixième plus grosse capitalisation mondiale, pesant plus de mille milliards de dollars et 5% au sein du NASDAQ 100.

Sept fantastiques

Dans la foulée, la majorité des semi-conducteurs a suivi et surfé sur la vague de l’IA (ils représentent près d’un cinquième du Nasdaq 100). L’engouement pour les valeurs technologiques qui utilisent ou proposent l’IA générative a alors porté « sept fantastiques » Apple, Microsoft, Amazon, Nvidia, Tesla, Google et Meta en tête des plus grosses capitalisations américaines. Mais d’après S&P Global Market Intelligence, sans l’influence du thème de l’IA, le S&P 500 serait en baisse cette année.

Peur de rater le coche

Le FOMO (Fear Of Missing Out - la peur de manquer quelque chose) dans les actions associées au développement de l’IA est évident. Si vous craignez d’avoir raté le train de l’IA, ne cédez pas au FOMO et prenez du recul. Même dans un fort marché haussier, des corrections offrent des opportunités. Bien que l’IA soit certainement révolutionnaire, nous ne sommes actuellement que dans la phase de « naissance » qui précède celle de « l’euphorie ». C’est dans cette seconde phase que les véritables leaders émergeront et que les gains les plus importants seront effectués. Les actions d’Amazon ou Booking peuvent en témoigner après l’explosion de la bulle internet (performances respectives de x443 et x481 depuis leur creux majeur en 2001). Cependant, surveillez les indicateurs comme le ratio NDX/SPX. Car si la tendance haussière dans la tech est puissante depuis l’explosion de la bulle internet en 2000, les indices pourraient entrer en marché baissier une fois que le Nasdaq 100 vaudra cinq fois le S&P 500.

Découvrez le ratio NDX/SPX

On dit souvent que « les prix nous disent tout ce que nous devons savoir ». Un des indicateurs utilisés est le ratio entre les indices du Nasdaq 100 et du S&P 500. Le premier, constitué majoritairement d’actions technologiques, est plus risqué que le second, le S&P 500, qui sert ici de base. Ce ratio, que nous appellerons NDX/SPX, est très apprécié car il jauge le sentiment de spéculation du marché de façon simple et claire. Lorsque NDX/SPX monte, l’aversion au risque est faible et les actifs risqués sont favorisés (ex : Bitcoin). C’est lors de ces phases que l’on peut observer de belles tendances haussières, voire des bulles. Lorsqu’il baisse, l’aversion au risque augmente et les instruments défensifs sont favorisés (ex : le dollar). Lorsque le ratio NDX/SPX casse des supports, attention à l’explosion d’une bulle quelque part. La théorie boursière qui dit que « le plus bas de l’année est effectué lors des premiers mois de l’année » semble en bonne voie d’être validée pour 2023. NDX/SPX y a fait son creux le 6 janvier 2023 et casse toutes les résistances depuis. Les investisseurs sont ainsi actuellement « risquophiles » et pas « risquophobes ». L’analyse montre que s’il parvient à casser sa résistance horizontale à 3,30, ce ratio aura comme objectif d’atteindre 4,05 puis 5,10. Cela suggère que la puissante tendance haussière du Nasdaq 100 qui a commencé en septembre 2002 devrait se poursuivre jusqu’à ce que celui-ci valle quatre ou cinq fois le S&P 500.

Chiffres clés

0% : Cela aurait été la performance du S&P 500 en 2023 sans Apple, Microsoft, Amazon, Nvidia, Tesla, Google et Meta.
+1.2% par an : C’est la croissance mondiale causée à elle-seule par l’IA générative si 70% des entreprises l’adoptaient (source : Le monde en 2040 vu par la CIA).

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Intelligence artificielle : Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Intelligence artificielle : déclenchement d’un... : à lire également

Intelligence artificielle : déclenchement d’un... : Mots-clés relatifs à l'article