Les marchés actions en baisse, hausse des taux d’intérêts et risques géopolitiques

Forte baisse des marchés actions en ce début d’année 2024.

Publié le

🎁 Offres de bienvenue des banques : 820€ cumulés au 22 juin 2024 (5 offres)

Il ne s’agit évidemment pas de cumuler toutes ces offres pour empocher ces primes en euros. Ces offres de bienvenue sont toutes soumises à des conditions de souscription, parfois obligeant à faire du compte courant ouvert, son compte principal. Toutefois cela devrait permettre de choisir sa banque plus sereinement, en connaissance des offres de la concurrence.

Actions : les baisses se suivent...

Saxo Banque nous livre son analyse de la situation des marchés actions pour ce 4 janvier 2024. Les valeurs technologiques de grande capitalisation ont reculé pour la deuxième journée consécutive, entraînant le NASDAQ 100 dans une baisse de 1,1 % à 16 368 et le S&P 500 dans une baisse de 0,8 % pour terminer à 4 705. Tesla a plongé de 4 %, AMD a chuté de 2,5 %, tandis que Nvidia, Intel et Adobe ont chacun baissé de plus de 1 %. Le secteur de l’énergie a surperformé grâce à la hausse du prix du pétrole brut. Les petites capitalisations ont également prolongé leurs pertes, l’indice Russell 2000 chutant de 2,7 %.

Taux d’intérêts en hausse aux USA

Après avoir franchi la barre des 4 % et atteint brièvement 4,01 %, le rendement du Trésor à 10 ans s’est inversé et a terminé la séance agitée 1 pb plus bas, à 3,92 %. Ce renversement a été déclenché par les minutes du FOMC de décembre, qui ont montré que plusieurs participants ont suggéré que la FED devrait commencer à discuter des conditions d’un ralentissement du rythme du resserrement quantitatif.

Explosions en Iran

Les explosions en Iran, qui ont fait plus de 100 victimes lors d’un événement commémorant un général iranien tué par un drone américain il y a quatre ans, ainsi que la fermeture du plus grand gisement de pétrole en Libye en raison de protestations, ont déclenché une hausse des prix du pétrole brut. Les contrats à terme sur le pétrole Brent ont augmenté de 3,1 % pour atteindre 78,25 dollars, et le pétrole WTI a gagné 3,3 % pour atteindre 72,70 dollars. Pendant ce temps, l’or a perdu 0,8 % à 2 041 $.

Emploi US

Les ouvertures d’emplois JOLTS aux États-Unis ont chuté de manière inattendue à 8 790 000 en novembre par rapport au chiffre révisé à la hausse de 8 852 000 en octobre, soit un peu moins que les 8 821 000 prévus par l’enquête de Bloomberg. Le taux d’embauche est passé de 3,7 % à 3,5 %. L’indice ISM manufacturier américain est passé de 46,7 en novembre à 47,4 en décembre, dépassant la prévision médiane de 47,1. En particulier, le sous-indice de la production est passé de 48,5 à 50,3 et celui de l’emploi de 45,8 à 48,1. Le message le plus important des minutes du FOMC américain de décembre publiées hier est que plusieurs participants ont indiqué que la Fed "ralentirait puis arrêterait la réduction de la taille du bilan lorsque les soldes des réserves seront légèrement supérieurs au niveau jugé compatible avec des réserves abondantes". Ils ont suggéré que le FOMC "commence à discuter des facteurs techniques qui guideraient une décision visant à ralentir le rythme de la réduction". En d’autres termes, la Fed commencera à discuter de la réduction de l’ampleur du resserrement quantitatif. Les minutes n’ont pas fourni de nouvelles informations sur le calendrier de la première baisse des taux.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Les marchés actions en baisse, Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Les marchés actions en baisse, hausse des taux... : à lire également

Les marchés actions en baisse, hausse des taux... : Mots-clés relatifs à l'article