Immobilier, crise du logement : 5 mesurettes pour générer cette onde de choc d’offres évoquée par Gabriel Attal

Immobilier, crise du logement : 5 mesurettes pour générer cette onde de choc d'offres évoquée par Gabriel Attal
© stock.adobe.com
Plus de 3 millions de logements vacants en France, soit près de 10% du parc immobilier. Le Premier Ministre entend relancer un choc d’offres de logements, après ces années de lutte contre la rente immobilière. Bon courage !

Publié le

🎁 Offres de bienvenue des banques : 820€ cumulés au 23 juin 2024 (5 offres)

Il ne s’agit évidemment pas de cumuler toutes ces offres pour empocher ces primes en euros. Ces offres de bienvenue sont toutes soumises à des conditions de souscription, parfois obligeant à faire du compte courant ouvert, son compte principal. Toutefois cela devrait permettre de choisir sa banque plus sereinement, en connaissance des offres de la concurrence.

Ce mardi 30 janvier 2024, Gabriel Attal, lors de la présentation de sa politique générale, a présenté succinctement les mesures qu’il pense mettre en œuvre afin de lutte contre la crise du logement.

7 ans plus tard, l’onde de choc d’offre refait surface

Le premier ministre Gabriel Attal a de nouveau annoncé un « choc d’offres » pour « déverrouiller » le logement, en pleine crise, et premier poste de dépenses des Français (près de 26,7% des dépenses en 2022, deux fois plus que l’alimentation selon l’Insee). Ce choc d’offre avait été annoncée par Emmanuel Macron en 2017, sauf qu’elle s’est transformée en une lutte contre la rente immobilière.

5 mesures pour une onde de choc

1️⃣ Nièmes nouveaux zonages : 20 territoires seront désignés pour expérimenter une accélération des procédures. L’objectif est de construire 30.000 nouveaux logements d’ici trois ans.

2️⃣ Réquisition des bâtiments vides : Gabriel Attal affirme que le gouvernement « n’hésitera pas », pour ce faire, à réquisitionner des bâtiments vides. Les millions de mètres carrés de bureaux vides sont dans le viseur.

3️⃣ Simplifier Ma Prime Rénov’ : inutile de dire que ce chantier sera de taille.

4️⃣ Modifier le DPE et ses impacts : Dès le 1er janvier 2025, tous les logements dont le DPE est classé G, soit près de 650.000 logements selon le gouvernement, seront interdits à la location. Cette mesure est strictement française et n’est pas liée à la mesure européenne instaurant le DPE. Le gouvernement va-t-il revoir sa copie ? Le Premier Ministre ne l’a pas indiqué, il mise sur une "relecture du diagnostic de performance énergétique (DPE)".

5️⃣ Quotas HLM : le calcul des quotas de 25% de HLM sera modifié pour intégrer les logements intermédiaires destinés aux classes moyennes, trop riches pour loger dans un logement social et pas assez pour vivre dans le parc privé. Pour inciter les maires à développer du logement social, qui, pour certains, peuvent se montrer réticents à cette idée, Gabriel Attal souhaite « donner aux maires la main pour la première attribution dans les nouveaux logements sociaux construits sur leur commune ». Une mesure attendue par les élus locaux selon le Premier ministre.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Immobilier, crise du logement Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Immobilier, crise du logement : 5 mesurettes... : à lire également

Immobilier, crise du logement : 5 mesurettes... : Mots-clés relatifs à l'article