Immobilier : les prix ont fortement grimpé à Rennes, Nantes et Lyon en 2020 !

La baisse des prix de l’immobilier ? Une arlésienne de plus ? Pour le moment, il faut bien avouer que l’immobilier résidentiel est d’une résilience à toute épreuve. Les prix se sont encore enflammés en 2020, contre, il est vrai, toute attente de la part même des professionnels.

Publié le

🎁 Offres de bienvenue des banques : 820€ cumulés au 23 juin 2024 (5 offres)

Il ne s’agit évidemment pas de cumuler toutes ces offres pour empocher ces primes en euros. Ces offres de bienvenue sont toutes soumises à des conditions de souscription, parfois obligeant à faire du compte courant ouvert, son compte principal. Toutefois cela devrait permettre de choisir sa banque plus sereinement, en connaissance des offres de la concurrence.

Marché de l’immobilier au zénith en 2020

  • Volume de transactions : 990.000 (à peine 5% de baisse vs 2019)
  • Hausse des prix de 6.50% pour les appartements (+7.10% en Province)
  • Hausse des prix de 4.20% pour les maisons (+6.10% en Province)

Les Français, incorrigibles, devant l’appât de la pierre

L’immobilier, le pêché mignon des Français. Et pour le moment, ils sont bien raison, puisque l’immobilier continue de grimper fortement en France. Oui, les nuages peuvent s’accumuler, visiblement, personne n’en prend véritablement compte. Donc pourquoi s’inquiéter davantage ?

Des hausses de prix, dignes des plus belles bulles

Le confinement de printemps a dopé les transactions, c’est tout le paradoxe. Alors que agences immobilières restaient fermées, les acheteurs ont eu bien meilleur appétit dès la ré-ouverture. Des transactions éclairs, des biens vendus dans la semaine. Si peu de négociations sur les prix, juste du bonheur. Au final, ce marché de l’immobilier surfe sur un petit nuage.

Des hausses de prix de l’immobilier hallucinantes en 2020

La ville de Rennes a décidemment le vent en poupe. Classée comme étant la ville la plus attractive de France, dans une récente étude de RégionsJob, pour les actifs, Rennes remporte également la palme de la plus forte hausse des prix de l’immobilier en France en 2020.

VillesHausse des prix 2020 vs 2019
Rennes
+14.40%
Nantes
+13.20%
Lyon
+10.60%
Paris
+7.60%
Bordeaux
+2.20%
(source : Notaires de France)

Immobilier : et pour 2021 ?

Après l’euphorie de 2019 et de 2020, comme d’habitude, la prudence est de mise. Mais comme la baisse du marché de l’immobilier est attendue depuis près de 20 années maintenant, autant ne plus rien dire sur ce point. Attendons, nous verrons bien. En attendant, les ventes dans l’immobilier neuf sont en baisse. Un signe ? Pas forcément.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Immobilier : les prix ont Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Immobilier : les prix ont fortement grimpé à... : à lire également

Immobilier : les prix ont fortement grimpé à... : Mots-clés relatifs à l'article