Le projet de ponction d’un milliard d’euros dans les caisses d’Action Logement, dénoncé au Sénat

La commission des Affaires économiques du Sénat a demandé jeudi au gouvernement de revenir sur son projet de prélever 1 milliard d’euros dans les caisses d’Action Logement (ex-1% logement).

Publié le

🎁 Offres de bienvenue des banques : 740€ cumulés au 28 mai 2024 (5 offres)

Il ne s’agit évidemment pas de cumuler toutes ces offres pour empocher ces primes en euros. Ces offres de bienvenue sont toutes soumises à des conditions de souscription, parfois obligeant à faire du compte courant ouvert, son compte principal. Toutefois cela devrait permettre de choisir sa banque plus sereinement, en connaissance des offres de la concurrence.

Action Logement : le projet de prélèvement d’un milliard d’euros dénoncé au Sénat

Un tel prélèvement "mettrait en danger le financement du logement social au moment même où la relance exige un soutienmassif à la construction", estime-t-elle dans un communiqué. La présidente de la commission, Sophie Primas , juge "totalement anormal que l’on apprenne par des fuites dans la presse non seulement la volonté du gouvernement de prélever 1 à 1,5 milliard d’euros dans les fonds d’Action Logement, mais aussi qu’une importante réforme est en cours pouvant conduire à la disparition du 1% logement, donc d’un des principaux outils pour le logement des salariés dans notre pays".

Un projet de mise à contribution d’Action Logement à hauteur de un milliard d’euros a étéconfirmé lundi de source gouvernementale, après une information du journal Les Echos.

"Cette nouvelle ponction décrédibiliserait en partie le plan de relance du gouvernement", estime la sénatrice LR, Dominique Estrosi Sassone, co-auteur avec Annie Guillemot (PS) d’un rapport intitulé"Tirer les leçons de la crise, construire pour demain".

"Si, d’un côté, 500 millions d’euros ont été annoncés pour les HLM, de l’autre, le gouvernement s’apprête à prendre deux ou trois fois cette somme au financeur paritaire du secteur, Action Logement, sachant que 500 millions d’euros ont déjà été prélevés l’an passé", note-t-elle.

"Alors même que la crise du logement s’aggrave en raison du déficit de construction neuve, la mise en danger d’Action Logement et de sa gestion par les partenaires sociaux est très préoccupante", juge la sénatrice Marie-Noà

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Le projet de ponction d'u Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Le projet de ponction d’un milliard d’euros... : à lire également

Le projet de ponction d’un milliard d’euros... : Mots-clés relatifs à l'article