Pourquoi la Rue de la Paix à Paris n’est-elle plus la plus chère de France ?

Pourquoi la Rue de la Paix à Paris n'est-elle plus la plus chère de France ?
© stock.adobe.com
Dans la série des statistiques sur l’immobilier, je voudrais le top des rues les plus chères de France.

Publié le

🎁 Offres de bienvenue des banques : 480€ cumulés au 17 avril 2024 (4 offres)

Il ne s’agit évidemment pas de cumuler toutes ces offres pour empocher ces primes en euros. Ces offres de bienvenue sont toutes soumises à des conditions de souscription, parfois obligeant à faire du compte courant ouvert, son compte principal. Toutefois cela devrait permettre de choisir sa banque plus sereinement, en connaissance des offres de la concurrence.

Il va falloir réviser nos classiques : le Monopoly des rues parisiennes vient une fois encore d’être bouleversé. A Paris, le jeu développé par l’américain Hasbro considère, depuis que sa version française a vu le jour dans les années 30, la rue de la Paix et les Champs-Elysées comme les deux artères les plus chères de Paris ! La première parce qu’elle ne compte que… deux immeubles d’habitation. La seconde parce qu’elle est largement surpassée par des adresses qu’apprécient davantage les ménages prêts à investir plus de 1 million d’euros dans l’achat d’un appartement.

Quelles sont les rues les plus chères de France ?

MeilleursAgents a publié une nième étude statistiques sur, cette fois-ci, les rues les plus chères de France. Dans un contexte de recul des prix de l’immobilier en moyenne en France depuis un an (-2,1%), certaines villes et rues affichent des prix toujours élevés, bien au-delà de la moyenne de leur marché. Meilleurs Agents, leader de l’estimation immobilière en ligne, dévoile les résultats de son dernier classement des rues les plus chères au sein des 50 plus grandes métropoles de France.

  • La rue la plus chère parmi les 50 plus grandes villes de France est la Rue de Furstemberg (24 272€/m²), située dans le 6ème arrondissement de Paris ;
  • Le cœur historique parisien abrite à lui seul les 5 rues les plus chères des 50 plus grandes villes de France, avec des prix qui s’élèvent au-dessus de 20 000€/m². Après la Rue de Furstemberg, le Quai des Orfèvres (23 777€/m²) et l’Avenue Montaigne (23 123€/m²) sont en deuxième et troisième position de ce classement ;
  • Après la capitale, Cannes est la ville dans laquelle l’on retrouve les rues avec les prix les plus élevés. Ses artères dépassent le seuil symbolique des 10 000€/m², avec notamment le Boulevard de la Croisette (12 410€/m²) et la Rue Gray Street (12 311€/m²) ;
  • Dans la région des Alpes-Maritimes, le Boulevard John Fitzgerald Kennedy (10 948€/m²) se hisse en tête des rues les plus chères d’Antibes, surpassant ainsi la célèbre Avenue Jean Lorrain (10 300 €/m²), qui détient le titre de la rue la plus coûteuse de la ville de Nice ;
  • À 2 165€ en moyenne, un mètre carré dans la rue Gabriel Calamand à Saint-Etienne (la rue la plus chère de la ville), coûte 11 fois moins cher que dans la rue la plus chère des 50 plus grandes villes de France (rue de Furstemberg).

Habiter dans la rue la plus chère de sa ville : combien ça coûte ?

Une diversité frappante se révèle lorsque l’on se penche sur les prix des rues les plus chères au sein des 50 plus grandes villes françaises. Alors que la Rue de Furstemberg à Paris trône en tête du classement, arborant un prix exceptionnel de 24 272 €/m², on retrouve en fin de liste la ville de Saint-Etienne avec la Rue Gabriel Calamand la plus chère de la ville, avec un prix modeste de 2 165 €/m², au 1ᵉʳ mars 2024.

Après Paris, la ville de Cannes se démarque avec le mythique Boulevard de la Croisette où acheter son pied-à-terre face à la mer coûte 12 410€/m². Non loin de cette dernière, le Boulevard John Fitzgerald Kennedy à 10 948€/m² positionne Antibes en troisième position des métropoles qui détiennent la rue la plus chère (parmi les 50 plus grandes villes de France). L’avenue Jean-Lorrain à Nice se démarque par la suite en affichant un prix moyen de 10 300€ par mètre carré, soit le double du prix moyen au mètre carré dans la ville azuréenne (5 130 €/m²).

Cinquième métropole à détenir la rue plus chère : Aix-en-Provence où le mètre carré sur l’Avenue Giuseppe Verdi s’échange à 8 615€/m² au 1er mars 2024. Le cœur de Paris, roi incontesté des prix Immobiliers Paris et son cœur historique se hissent fièrement en tête du classement, abritant les cinq rues les plus chères des grandes métropoles françaises avec des prix
dépassant les 20 000€/m². La Rue de Furstemberg, nichée dans le quartier de 3 Saint-Germain-des-Prés se positionne en tête du classement avec un prix au mètre carré atteignant 24 272 €/m², surpassant largement le prix moyen dans la capitale, qui s’établit à 9 403 €/m² au 1er mars 2024. En deuxième position, le Quai des Orfèvres, affiche un prix de 23 777 €/m², suivi de près par la mythique Avenue Montaigne (23 123 €/m²). En 4ème place, la Rue de l’Abbaye (21 833 €/m²), à 100 mètres de la rue de Furstemberg et pour compléter le classement, la rue Guynemer (21 739 €/m²) dans le quartier d’Odéon.

Alpes-Maritimes : la Côte d’Azur se démarque

Les Alpes-Maritimes, en particulier les villes de la Côte d’Azur, ne semblent pas connaître la crise, tirée par les performances de villes telles que Cannes, Antibes et Nice :

  • À Cannes, où les prix de l’immobilier ont augmenté de +3,4% en un an pour s’établir à à 6 127 €/m² en moyenne au 1er mars 2024, certaines rues affichent des prix toujours hauts, dépassant même certains arrondissements prestigieux de Paris. Notamment dans le prestigieux quartier de la Croisette, le célèbre Boulevard de la Croisette affiche un prix au mètre carré de 12 410€. La rue de Gray Street (12 311€/m²) et le Boulevard Eugène Gazagnaire (10 878€/m²) complètent le podium des rues les plus chères de la ville.
  • À Antibes, ville balnéaire située entre Cannes et Nice et dont le prix moyen s’élève à 6 133 €/m², les cinq rues les plus chères de la ville s’élèvent 10 948 € du m² : le Boulevard John Fitzgerald Kennedy, le Boulevard de Baçon, l’Avenue Tour Gandolphe, le Chemin des Mougins et le Traverse Pas du Diable.
  • Aux côtés de la rue la plus chère de Nice (l’Avenue Jean Lorrain,10 300 €/m²), l’Avenue Germaine (10 195€/m²) et le Boulevard Princesse Grâce de Monaco (9 990/m² €) arrivent respectivement deuxième et troisième des rues les plus chères de la ville.

Méthodologie : Prix immobiliers Meilleurs Agents- Mars 2024. 3 sources de données : base Notaires, DVF et les transactions communiquées par les agences immobilières partenaires. Nous n’utilisons pas les annonces immobilières dans nos modèles de valorisation.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Pourquoi la Rue de la Paix à Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Pourquoi la Rue de la Paix à Paris n’est-elle... : à lire également

Pourquoi la Rue de la Paix à Paris n’est-elle... : Mots-clés relatifs à l'article