Offres promotionnelles

Taux d'intérêts immobiliers

Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers - Données actualisées au 04/04/2019
Durées de crédit Taux moyens
7 ans 0,80 %
10 ans 1,00 %
15 ans 1,30 %
20 ans 1,50 %
25 ans 1,75 %
30 ans 2,40 %
(*) Mise à jour effectuée le 04/04/2019 . Taux hors assurance obligatoire et optionnelle. Taux moyens de marché (avec 20% d'apport), calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers. Données indicatives uniquement.

Taux crédits consommation


Liste non exhaustive des offres de crédits à la consommation
Établissements Taux d'appel - TAEG Fixes (1)
ONEY (ex. Banque Accord) 0.70 %
YOUNITED CREDIT 0.90 %
BFM 1.00 %
HELLO BANK 1.99 %
(1) Taux d'appel hors assurance obligatoire et optionnelle. Données indicatives uniquement. Le taux d'appel représente le meilleur taux possible pour une durée et un montant donné, le taux TAEG fixe proposé varie en fonction du montant et de la durée d'emprunt.
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Assurance-vie / Fonds euros

Années Rendements Fonds Euros (1)
+ Bas Moy. Med. + Haut
2018 0.350% 1.879% 1.850% 3.200%
2017 1.000% 1.949% 1.900% 4.050%
2016 0.040% 1.941% 2.000% 3.600%
2015 1.000% 2.472% 2.450% 4.000%
2014 0.840% 2.739% 2.730% 4.050%
2013 1.800% 3.090% 3.030% 4.750%
Source des rendements des fonds euros : Guide épargne - FranceTransactions.com. Les données concernant l'année de publication en cours peuvent être temporaires, en fonction de la publication des rendements par les assureurs. Ne représente pas l'éxhaustivité des offres du marché. Les calculs sont effectués sur les seuls contrats d'assurance-vie référencés sur FranceTransactions.com. (1) Tous les rendements des fonds euros s'entendent nets de frais de gestion, bruts des prélèvements sociaux et fiscaux.

Épargne : 32% des grands-parents économise pour leurs petits-enfants, au-delà d’un budget annuel de 1.650€ pour les dépenses courantes

Avoir des petits-enfants est un réel plaisir, mais également un réel budget. Dans une enquête Ipsos, réalisée pour L’Observatoire E.Leclerc des Nouvelles Consommations, l’envie de faire plaisir apparaît comme étant la première motivation pour les grands-parents pour mettre la main à la poche. Le budget annuel dépensé serait ainsi de 1.650€. Au-delà des coups de pouce pour le quotidien, 32% des grands-parents épargnent pour leurs petits-enfants : études, permis de conduire, début dans la vie active...

Publié le

Budget annuel de 1 650 €

1.650€, sans tenir compte ni des vacances, ni de l’épargne, c’est la somme moyenne que les grands-parents dépensent pour la vie de tous les jours pour s’occuper de leurs petits-enfants chaque année. Les grands-parents sont 83 % à dépenser volontiers « plus », voire « beaucoup plus », qu’à leur habitude lorsqu’ils s’occupent de leurs petits-enfants. Nourriture, loisirs ou encore vacances, aucun poste n’est épargné.

<alireaussi|id_art=41453|titre=Comment donner jusqu'à 391.190€ à un enfant, sans payer la moindre taxation ?|>

Par exemple, les répondants à l’étude estiment dépenser, en un an : 390€ en transports, 293€ en jouets et cadeaux ou encore 148€ en habillement, pour leurs petits-enfants. Mais c’est de loin l’enveloppe consacrée à l’alimentation qui bénéficie le plus de la générosité des grands-parents. 84% d’entre eux déclarent débourser « un peu » ou « beaucoup plus » qu’en temps normal lorsque leurs petits enfants sont assis autour de la table. Suivent les budgets consacrés aux loisirs (80% des interrogés sont prêts à payer davantage), cadeaux (74%) et transports (52%). Ticket de métro ou de bus, billets pour le zoo, l’aquarium ou le cinéma… sans oublier l’indispensable souvenir ! « Ils font chauffer la carte bleue », rapporte l’étude menée par Ipsos.

Les produits Bio et locaux préférés par les grands-parents, quand il s’agit des petits-enfants

La bienveillance est de mise entre grands-parents et petits-enfants. Les aînés ne comptent pas trop pour les petits. La motivation principale à toutes ces dépenses est « l’envie de faire plaisir », un argument avancé par 57% des répondants au sondage. Les « Papis » et « Mamies » interrogés se rendent compte qu’ils achètent plus de produits bio (à 36%) ou locaux (à 37%) lorsqu’ils cuisinent pour leurs petits-enfants.

Au-delà des dépenses du quotidien, épargner pour leur avenir

Près d’un tiers des grands parents (32%) affirme mettre de l’argent de côté pour l’avenir de leurs petits-enfants. Que ce soit pour leurs études, leur première voiture ou pour des vacances entre amis…. Mais tous n’ont évidemment pas le meilleur des réflexes. Si le livret A, PEL et autres placements épargne à taux garantis sont le plus sollicités, l’assurance-vie souscrite au nom de l’enfant, pourtant le placement épargne le plus adapté à cet horizon d’investissement est encore assez peu utilisé.

A lire également