Offres promotionnelles

Taux d'intérêts immobiliers

Taux fixes moyens de marché des crédits immobiliers - Données actualisées au 06/03/2019
Durées de crédit Taux moyens
7 ans 0,90 %
10 ans 1,05 %
15 ans 1,30 %
20 ans 1,55 %
25 ans 1,80 %
30 ans 2,35 %
(*) Mise à jour effectuée le 06/03/2019 . Taux hors assurance obligatoire et optionnelle. Taux moyens de marché (avec 20% d'apport), calculés sur les relevés des courtiers en crédits immobiliers. Données indicatives uniquement.

Taux crédits consommation


Liste non exhaustive des offres de crédits à la consommation
Établissements Taux d'appel - TAEG Fixes (1)
YOUNITED CREDIT 0.90 %
BFM 1.00 %
PROGRETIS 2.01 %
(1) Taux d'appel hors assurance obligatoire et optionnelle. Données indicatives uniquement. Le taux d'appel représente le meilleur taux possible pour une durée et un montant donné, le taux TAEG fixe proposé varie en fonction du montant et de la durée d'emprunt.
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Assurance-vie / Fonds euros

Années Rendements Fonds Euros (1)
+ Bas Moy. Med. + Haut
2018 0.350% 1.879% 1.850% 3.200%
2017 1.000% 1.949% 1.900% 4.050%
2016 0.040% 1.941% 2.000% 3.600%
2015 1.000% 2.472% 2.450% 4.000%
2014 0.840% 2.739% 2.730% 4.050%
2013 1.800% 3.090% 3.030% 4.750%
Source des rendements des fonds euros : Guide épargne - FranceTransactions.com. Les données concernant l'année de publication en cours peuvent être temporaires, en fonction de la publication des rendements par les assureurs. Ne représente pas l'éxhaustivité des offres du marché. Les calculs sont effectués sur les seuls contrats d'assurance-vie référencés sur FranceTransactions.com. (1) Tous les rendements des fonds euros s'entendent nets de frais de gestion, bruts des prélèvements sociaux et fiscaux.

Société Générale : résultats 2018, bénéfices nets en hausse de +37.7% à 3.9 milliards d’euros

En 2018, Société Générale a généré 25,205 milliards d’euros de revenus, un chiffre en hausse de 0,6%. Le quatrième trimestre a été difficile. Les revenus de la banque ont en effet reculé de 4,8% à 5,927 milliards.

Publié le  à 0 h 0

Le coût du risque est resté faible l’an dernier à 21 points de base reflétant la qualité de son portefeuille de crédit. Le résultat net comptable part du groupe a bondi de 37,7% en 2018 à 3,864 milliards. Sur le seul dernier trimestre, ce résultat a grimpé de plus de 800% à 624 millions.

Produit net bancaire : 5 927 M EUR (-6,3% /T4-17), 25 205 M EUR (+5,2% /2017)

En 2018, le produit net bancaire comptable s’élève à 25 205 millions d’euros en hausse de 5,2% par rapport à 2017 (23 954 millions d’euros). En 2017, le produit net bancaire intégrait plusieurs éléments exceptionnels, à savoir l’impact de l’accord transactionnel avec la LIA (-963 millions d’euros) et l’ajustement des couvertures dans la Banque de détail en France (-88 millions d’euros). Retraité de ces éléments et des éléments non économiques, le produit net bancaire sous-jacent ressort à 25 062 millions d’euros en 2017. Le produit net bancaire sous-jacent croît de 0,6% en 2018.

Le produit net bancaire hors provision PEL/CEL de la Banque de détail en France est en retrait de -1,8% par rapport à 2017 en ligne avec les anticipations du Groupe. Dans un environnement toujours marqué par des taux d’intérêt bas, la Banque de détail en France poursuit sa transformation et développe ses relais de croissance.

Les revenus de la Banque de détail et Services Financiers Internationaux s’inscrivent en nette hausse de 5,1% (6,6%*), marquée par un fort dynamisme commercial sur l’ensemble des métiers et des géographies. Les revenus de la Banque de détail à l’International progressent ainsi de 6,3% (9,1%*), ceux de l’Assurance de 6,6% (4,9%*) et ceux des Services Financiers aux Entreprises de 1% (+0,2*%).

Le produit net bancaire de la Banque de Grande Clientèle et Solutions Investisseurs recule de -3,6%. Les revenus des Activités de Financements et Conseil s’inscrivent en hausse de 7,1% (+8,6%*) sous l’effet d’une bonne dynamique commerciale. A contrario, les revenus des Activités de Marché et Services aux Investisseurs sont en baisse de -8,3%(-6,6%*) par rapport à 2017 dans un contexte de marché difficile.

Sur le T4-18, le produit net bancaire comptable du Groupe est en baisse de -6,3% à 5 927 millions d’euros (contre 6 323 millions d’euros au T4-17) et de -4,8% en sous-jacent (6 228 millions d’euros au T4-17). Les revenus de la Banque de détail en France sont en recul de -6,8% (-5.5% /T4-17 hors variation de la provision PEL/CEL). Le produit net bancaire de la Banque de détail et Services Financiers Internationaux s’inscrit en nette hausse de 5,1% (7,3%*). Les revenus de la Banque de Grande Clientèle et Solutions Investisseurs sont en baisse de -6,9%.

Société Générale a présenté un plan additionnel de réduction des coûts d’environ 500 millions d’euros en 2020 dans les activités de Banque de Grande Clientèle et Solutions Investisseurs. La banque entend également accélérer le recentrage du portefeuille de géographies et de métiers portant ainsi l’objectif du programme de cessions à + 80-90 points de base d’effet positif sur le CET1 à horizon 2020 (la cible initiale étant de 50-60 points de base).

Société Générale a revu à la baisse ses objectifs financiers 2020. La banque table désormais sur un ROTE compris dans une fourchette de 9% à 10% contre une prévision initiale de 11,5%. Il l’est dans tous les métiers de la banque à l’exception de la banque de détail et des services financiers à l’international.

A lire également