Co-investissement dans l’art : Matis réalise un coup de maître, un TRI de 42 % pour sa première opération

Co-investissement dans l'art : Matis réalise un coup de maître, un TRI de 42 % pour sa première opération
© stock.adobe.com
Matis, première société française régulée par l’AMF à permettre l’investissement dans l’art via des club deals, a réalisé sa première cession sur une œuvre de François-Xavier Lalanne, après 9 mois de détention.

Publié le

🎁 Offres de bienvenue des banques : 480€ cumulés au 17 avril 2024 (4 offres)

Il ne s’agit évidemment pas de cumuler toutes ces offres pour empocher ces primes en euros. Ces offres de bienvenue sont toutes soumises à des conditions de souscription, parfois obligeant à faire du compte courant ouvert, son compte principal. Toutefois cela devrait permettre de choisir sa banque plus sereinement, en connaissance des offres de la concurrence.

TRI de 42 %

Matis, première société française régulée par l’AMF à permettre l’investissement dans l’art via des club deals, réalise sa première cession sur une œuvre de François-Xavier Lalanne, après 9 mois de détention. Le montant initial de l’émission obligataire pour cette œuvre s’élevait à 520 000 euros. Le TRI de cette opération ressort à 42 %. De quoi ravir les investisseurs.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. L’investissement dans des sociétés non cotées présente un risque d’illiquidité et de perte de tout ou partie du capital investi. Le taux de rentabilité interne annualisé est un taux qui prend en compte les flux de trésorerie générés par un investissement sur une période donnée d’un an, ainsi que la valeur de revente finale de cet investissement. Le TRI mesure donc la rentabilité réelle d’un investissement en prenant en compte le temps et les montants investis.

Matis

Lancée commercialement en 2023, Matis est la première société française à proposer des investissements en club deal d’œuvres d’artistes majeurs du XXe siècle, de renommée internationale. A peine quelques mois après son lancement, la société finalise sa première vente lors d’une foire d’art contemporain. Il s’agit d’une œuvre de l’artiste français de renommée internationale, François-Xavier Lalanne, connu pour ses sculptures animalières comme ses moutons de bronze ou de laine. L’artiste a par ailleurs atteint des records en ventes aux enchères en 2023, comme lors de la vente de Rhinocrétaire I (1964) le 20 octobre dernier pour 18,3 millions d’euros, ou encore la vente de Hippopotame II Bar (1978) le 11 mai dernier pour 7,6 millions de dollars. Achetée sous forme d’obligations convertibles, il y a tout juste 9 mois par plusieurs investisseurs associés dans ce club deal d’un montant de 520 000€, l’œuvre fait bénéficier les cédants d’un TRI (Taux de Rentabilité Interne annualisé) de 42%.

Pour Arnaud Dubois, Directeur des investissements de Matis, «  cette première vente conforte notre choix de nous positionner sur le blue chip art, ces artistes du XXe siècle, comme Lalanne, Warhol, Kusama ou Basquiat, reconnus par les plus grands musées internationaux et bénéficiant d’une large base de collectionneurs à travers le monde. La valeur marchande de leurs œuvres ne se dément pas et représente environ 70% des ventes aux enchères publiques réalisées aujourd’hui, dans un marché total du marché de l’art estimé à 68 milliards de dollars [3] ».

« Le principe, inédit en France, de co-investir dans les œuvres d’artistes majeurs du XXe siècle, dont le prix d’acquisition dépasse souvent le million d’euros, permet d’ouvrir cette classe d’actifs et d’en faire profiter les investisseurs désireux de diversifier leur portefeuille et/ou de le décorréler des marchés financiers », conclut François Carbone, CEO de Matis.

L’investissement dans les club deals de Matis est proposé à partir de 20 000€, sous forme d’obligations convertibles. L’agrément délivré par l’AMF permet à Matis de proposer son offre partout à travers l’Europe et d’encadrer les règles des émissions obligataires, assurant transparence de l’information des flux financiers et des bonnes pratiques.

À propos de Matis

Créée en 2023, MATIS crée et distribue des clubs deals innovants dédiés aux investissements dans l’art contemporain sous forme d’obligations convertibles. L’entreprise est née de la rencontre de deux experts de l’art et de l’investissement, Arnaud Dubois, fondateur de la société de gestion de patrimoine artistique Arnaud Dubois Associates, et François Carbone, cofondateur d’Anaxago. Avec un ticket d’entrée de 20.000€, Matis a pour ambition d’institutionnaliser le marché du Blue-chip art, celui d’œuvres d’artistes du XXème siècle de renommée internationale dont la valeur est supérieure à 500.000€.

Une question, un commentaire?

💬 Réagir à cet article Co-investissement dans l' Publiez votre commentaire ou posez votre question...

Co-investissement dans l’art : Matis réalise un... : à lire également

Co-investissement dans l’art : Matis réalise un... : Mots-clés relatifs à l'article